M-1 avant le lancement d’Orange Bank en France

Au début du mois de juillet, la tant attendue Orange Bank va arriver sur le marché. Avec quelques centaines de points relais dans ses boutiques téléphoniques historiques, et 100 millions d’euros de budget publicitaire, l’opérateur télécom compte bien prendre des parts de marché sérieuses à ses concurrents. Dans un mois, le 6 juillet 2017, l’établissement s’ouvrira au grand public.

Orange Bank compte capter 400.000 clients en 2017

Dans environ un mois, la banque en ligne de l’opérateur téléphonique numéro 1 en France va ouvrir ses portes au grand public. Cela fait déjà presque un mois que le service est disponible auprès des employés d’Orange, sous forme de test. L’offre est quant à elle déjà connue, et elle concurrence directement et très sérieusement celle des établissements en ligne actuels. Boursorama Banque, ING Direct, Hello Bank ou encore BforBank n’ont pas hésité à revoir leur politique de tarification pour être encore plus compétitifs. Il faut quand même souligner que tous ces établissements offrent les services de base gratuitement.

Là où Orange Bank se distingue principalement c’est sur sa portée et sa notoriété. En effet, l’opérateur téléphonique compte plus de 30 millions de clients, et cela lui permettra probablement de convaincre une bonne partie de ces derniers à souscrire à son offre : en 2017 elle compte acquérir 400.000 clients, et 2 millions d’ici à 2020. En France, le nombre de clients de banque en ligne est beaucoup plus faible que dans les pays voisins (3.5 millions en France contre 18 millions en Allemagne), il y a donc un vrai retard à rattraper dans les années à venir. C’est d’autant plus vrai que les services de la banque en ligne sont très compétitifs, et que les particuliers ont tout intérêt à souscrire à une telle offre qui est entièrement gratuite. A titre de comparaison, une carte bancaire coûte entre 60 et 120 euros par an dans les banques traditionnelles, alors qu’elle est mis à disposition gratuitement dans les établissements entièrement en ligne.

Evidemment, cette gratuité est liée au fait que les banques en ligne sont entièrement dématérialisées, et qu’elles n’ont pas de structure onéreuse avec des emplacements physiques dans toutes les villes. Pour autant, elles ont largement travaillé à offrir un service d’assistance client bien plus qualitatif que les banques traditionnelles, notamment avec des heures d’ouvertures plus longues (jusqu’à 21h le soir, ainsi que le weeke-end) qui correspondent mieux aux attentes du grand public aujourd’hui. Si les clients de Hello Bank peuvent toujours aller déposer de l’argent et consulter les boutiques physiques de BNP Paribas, les autres banques en ligne n’offrent pas ce service. Orange Bank offrira lui 140 points de vente pour sa filiale (parmi ses 800 boutiques physiques) avec des conseillers clientèle spécialisés. Et cela pourrait peser lourd dans la balance…

Source : www.normandie-tv.fr

Laisser un commentaire